Hommage à Maurice Jecker

Mme et Mr les présidents,
M. l'Abbé, Mmes et MM les membres des comités,
Chers invités,
Chères et Chers Céciliennes et Céciliens...
 
Ces salutations très protocolaires en guise de prélude sont à la hauteur du monument de COMPETENCES, d'ENGAGEMENT et de MODESTIE que nous allons honorer maintenant...
 
S'il existait un livre Guiness des records de longévité au sein d'associations MAURICE JECKER y figurerait en bonne place...
 
Maurice est un homme de préceptes appliqués, donc loin du 'gros djâsou, p'têt fesou' !
 
Gnothi seauton, traduit par 'Nosce te ipso' en latin, est une expression en grec ancien, signifiant : "Connais-toi toi-même", le plus ancien des trois préceptes qui furent gravés à l'entrée du temple de Delphes, cher à Socrates, Platon et aux penseurs grecs. Ces références historico-linguistiques ne sont là que pour rappeler à Maurice qu'il fut aussi enseignant de grec, et qu'il a appliqué cette maxime.  
Mot-clé de l’humanisme, le « Connais-toi toi-même » socratique assigne à l’homme le devoir de prendre conscience de sa propre mesure sans tenter de rivaliser avec les dieux. Cette règle de modestie et de Sagesse, conférée et signifiée depuis fort longtemps par la blancheur de son système capillaire, Maurice l'a appliqué au travers des autres et au service des autres.
 
Il a toujours su lier l'intellect et le travail manuel : l'enseignant linguiste - musicien - menuisier - apiculteur - éleveur de coqs, lapins et moutons fit donc sien également le précepte de "Mens sana in corpore sano" ("un esprit sain dans un corps sain").
 
Il a toujours été engagé dans des activités humanitaires et sociales...
Entrée en 1972 à la Ste-Cécile de Lajoux - Les Genevez, il y est nommé directeur et donc honoré pour 40 ans de fidélité en 2012, En 2017, après 45 année au service du chant liturgique, il cède la baguette…
 
Mon propos se focalise maintenant sur ce que Maurice a fait pour la FCJ c'est-à-dire pour nous tous : 

·        1977 - 1980 (c'est au siècle passé !) Membre de la Commission de Musique
·        1980 - 1988 : Membre du Comité central
·        1988 - 1996 : Président du Comité Central (Anne Marquis lui succède)
·        2005 à 2017 : Membre de la Commission de musique
·        Et entre 1997 et 2004 ? Probablement rien… Ou alors, il a dû méditer sur le passage du 20e au 21e siècle…
 
Bien des souvenirs en compagnie de Maurice sont présents ; je vous en livre un, souvent reproduit dans le cadre de séances de la FCJ. Suite à un jeu de mot... souvent douteux, dont vous cinnaissez l'auteur, il disait "Ça y est, i' r'fait !"…
Les mots… Les mots sont bien faibles en regard de tout ce que tu as prodigué pour la Fédération, et tout ce que tu as fait pour tes frères humains ne peut être concrétisé par un simple 'bec sur Lajoux'...
Ça y est, j r'fais..., désolé, ami Maurice...
 
La retraite ne sonne jamais pour les braves...
Maurice s'occupera encore de la confection de nos icônes, tout en prenant de la distance, du détachement, pour s'occuper (enfin) un peu plus de lui, tout en continuant de marquer son attachement à Véronique, son épouse, à Anne-Christine, Pierre-Yves, ses enfants, et à ses amis et ses proches. De plus, il reste membre de sa société de chant…
 
COMPETENCES, ENGAGEMENT et MODESTIE, trois mots porteurs de sens pour lesquels, Maurice, nous te disons tous MERCI...
 
 
Pierre Migy, 2 mars 2018